Le travail comme valeur sociale

Publié par

Le travail considéré comme valeur au plan social et plus précisément, comme valeur centrale de la société, fait actuellement l’objet d’une sérieuse remise en question dans cette perspective.

Les uns prophétisant la fin du travail ou à le moins, un net fléchissement de sa valeur, les autres, le renforcement de son statut privilégié. Valeurs et système de valeurs.

Les comportements humains obéissent à une régulation ou mieux à certain ordre sans lequel la vie société ne serait pas possible. Si les conflits existent, l’anarchie sociale permanente reste de l’utopie. Cet ordre social résulte d, une relative standardisation des conduites humaines.

Les valeurs, au sens sociologique du terme, participent d, un courant d, idées partagé par des individus au sein d, une société, au sein de groupes, ou encore dans des institutions qui structurent : famille, école, église, entreprise, classe sociale etc… Auquel cas des valeurs plus particulières en viennent à renforcer de plus généralement partagés, les nuancer ou les contredire, favorisant ainsi, dans ce cas, l, émergence de valeurs nouvelles.

Les valeurs se manifestent d, ordinaire à une époque donnée d, une manière durable. Elles s, identifient dès lors à des croyances collectives qui définissent de façon plus ou moins impérative ce qui est bien, mal, beau, laid, utile, inutile, dans un milieu social. Ces croyances déterminent nos habitudes et s, expriment à travers nos comportements, ce qui explique en partie une certaine uniformisation des conduites. Les valeurs peuvent être saisies non seulement les habitudes et les comportements, mais aussi à travers les lois, les règles écrites et non écrites et même les institutions. La naissance d’institutions peut traduire l’apparition d, une nouvelle valeur ou le renforcement de valeurs anciennes.

Ainsi, la prolifération de comités pour la protection de l’environnement et la création de ministères de l, environnement concrétisent l, importance acquise, il y a quelques lustres, par la valeur du respect de la nature. Les valeurs apparaissent ainsi qu’un idéal que la société partage et fait partager à ses membres à travers les objectifs qu’elle trace et les moyens qu’elle estime légitimes pour les atteindre. Ces objectifs et ces moyens représentent des modèles de comportement pour la vie en société. Ainsi, par exemple , le bien être matériel en ce qu’il implique l, aisance ou le confort, constitue une valeur sociale forte.

Les sociétés acceptent d, ordinaire le bien être, quoique certaines d, entre elles le sacrifient parfois pour des raisons d, ordre affectif ou religieux. L, adhésion commune à cette valeur encourage la société à formuler des objectifs qui s inscrivent dans un sens : le droit au travail et du travail pour tous, ce qui suppose la lutte contre le chômage, la réussite professionnelle du grand nombre, etc.

La société précise aussi un certain nombre de moyens pour atteindre ces objectifs et s, organise pour les créer et les rendre accessibles à la multitude : l, enseignement, la formation permanente, les centres d, orientation professionnel, etc.

En réalité il ne faut pas perdre de vue que des valeurs si uniformément admises peuvent être le résultat du choix de valeurs particulières que des groupes sociaux ou des classes sociales s’efforcent d, imposer à la société toute entière et que l, histoire à parfois longuement mûri. Les valeurs s’articulent en un système qui exprime une échelle ou une hiérarchie .

L, existence de cette gradation explique que les modèles de comportements proposés pour la vie en société ne s’imposent pas de la même façon. Certains modèles sont obligés, d, autres, au contraire, sont plutôt fortement préconisés ou simplement préférentiels. Et, finalement, la culture, notion si souvent rencontrée dans la littérature sociologue, n, est rien d, autre que la synthèse du système de valeurs d, une société où d, un groupe social et des types de comportement que ce système favorise. C, est en sens que l, on parle par exemple de culture d, entreprise. Le travail a toujours été considéré comme une valeur centrale de la société occidentale parce que une bonne part de l, activité humaine positivement estimé sur le plan moral.

Hachim Yacoub Abdelkerim

Sociologue

2 comments

  1. C’est une sorte de principaux piliers de la cohésion sociale .cet travail permet à l’individu de bien mener une vie au sein de sa société d’appartenance. merci cher collègue sociologue

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s